A quelques lieues de l’Espagne et de l’Andorre, une randonnée nature aux portes de cette Frontière Sauvage des Pyrénées. Au cœur des vallées d’Auzat et du Vicdessos, riches de plus d’une soixantaine de lacs, découvrez de splendides paysages. Ils abritent une faune et une flore caractéristiques des monts pyrénéens : isards et coqs de bruyère, orchidées sauvages et edelweiss, plantes carnivores… Là, vous vous laisserez surprendre par de nombreux vestiges : dolmens, anciens villages et anciennes mines de fer qui racontent la longue histoire de ce territoire et retracent les grandes périodes d’occupation ou d’abandon de ces hautes terres.
Tarifs et réservations

Un peu d’histoire…

L’usine d’aluminium Pechiney d’AUZAT était la plus ancienne des usines du Vicdessos (1907). Employant plusieurs centaines de personnes, son enclavement dans la haute Ariège rendait peu compétitives les conditions d’acheminement de l’alumine. L’énergie électrique disponible en Vicdessos était le seul atout cependant de moins en moins favorable, comparativement à certains pays producteurs comme le Canada. Ainsi, l’usine d’Auzat, en fond de vallée, fermera en 2003 malgré sa production de produits aluminiers de très haute qualité. Sa fermeture provoqua une véritable crise économique dans cette vallée où se dressent les plus hauts sommets d’Ariège. Terreau fertile pour alors créer une Retrouvance? Oui, des maisons forestières d’altitude inutilisées et appartenant à l’Etat, des paysages sauvages époustouflants et peu connus, une histoire locale riche et un besoin d’un “coup de pouce”/ au développement local. La Retrouvance Vicdessos, dans un élan d’enthousiasme local voit le jour au début des années 2010. Les bénéfices générés par Retrouvance Ariège Vicdessos sont réinjectés dans l’économie locale à hauteur de 60%

Une variété de paysages et de milieux naturels entre 750 m et 2100 m d’altitude :

La randonnée s’effectue sur de très beaux sentiers dans de splendides paysages montagnards sculptés par les glaciers et les torrents, ponctués de lacs, cascades et canyons mis en valeur par des couverts forestiers diversifiés et remarquables, notamment ses belles hêtraies d’arbres centenaires, une merveilles. Cerise sur le gâteau : le cirque de Bassiès et son refuge ONF Retrouvance, parsemé de droséras (plante carnivores) aux abords des zones humides et cascades multiples.

Des paysages profondément marqués par l’empreinte multiple des activités humaines :

L’histoire des mines de fer de Rancié et la visite de son musée, l’épopée des centrales hydro-électriques avec ses aqueducs perchés offrant des itinéraires insolite, l’activité paysanne montagnarde traditionnelle d’hier et aujourd’hui, la visite d’une miellerie …

Etienne Trautmann Vent d'Ici
L'avis d'Etienne

Un autre coup de ♥ des Retrouvances ONF. Ce pays est resté AUTHENTIQUE parce que préservé du tourisme de masse.

J’aime ce séjour pour :

  • cheminer sur d’anciens sentiers muletiers traversant d’ancestrales forêts royales
  • monter au Mont Ceint (2 088 m d’alt.) et son saisissant panorama à 360° sur la montagne ariégeoise
  • le repos-récupération à l’ombre de hêtres centenaires
  • faire trempette des pieds dans les lacs d’altitude de Bassiès
  • longer la tourbière de Bernadouze et ses paysages hors du temps
  • les rencontres avec les locaux sympathiques et généreux
  • la visite d’1 garde forestier pour nous parler de son métier et de l’histoire du manteau forestier local
  • et toujours un logisticien pour acheminer vos bagages, préparer les repas, mettre les boissons au frais pour votre arrivée
Itinéraire
Infos Pratiques
Dates & Prix
Carte & Accès
Témoignages
Photos & vidéo
 

Jour 1

Départ de l’Office de Tourisme d’Auzat, montée vers l’ancien village minier de Sem. Repas à "la Ferme du Minier" et visite du petit musée de Sem. C’est par l’ancien chemin muletier desservant les galeries désaffectées que s’effectuera la traversée d’anciennes forêts royales. Une piste forestière vous conduira ensuite jusqu’au Col de Grail et son refuge au terme de cette première étape. Durée 4h30,  Dénivelé + 805 m, Distance 8,8 km

Jour 2

Par le bois de Lercoul, vous rejoindrez la crête de la Montagnette jusqu’aux 2.047 m du Pic du Garbié de Brésoul offrant un saisissant panorama sur la vallée de Siguer. La descente aisée d’une croupe arrondie et recouverte de "gispet" vous permettra de rejoindre un sentier qui traverse en balcon la combe d’Endron. Il rejoint, après quelques larges lacets, la petite station de ski où vous pourrez "casser la croûte". Le GR 10 traverse ensuite le Bois de Cauderas, franchit le torrent de Goulier puis emprunte le Chemin Horizontal menant à la fontaine de Brosquet, terminus d’une piste forestière que vous emprunterez jusqu’au refuge de Bertasque, terme de votre étape. Durée 5h30,  Dénivelé + 560 m, Distance 10,4 km

Jour 3

En route pour la plus longue étape avec au programme un cheminement sur un sentier en balcon traversant des ravins (où vous apercevrez peut-être quelques isards), une descente raide aux multiples lacets jusqu’au hameau de Pradières d’en Bas en vallée d’Artiès. Vous emprunterez ensuite le canal carré menant à la hêtraie de Sabouillet où vous ferez la pause repas à l’ombre de hêtres centenaires. Puis ce sera la montée jusqu’à la crête de Prunadières et le petit refuge du même nom avant d’entamer l’ultime descente menant au caractéristique hameau de Mounicou. Direction ensuite le hameau de Marc pour une petite visite commentée de la miellerie du Rucher du Montcalm. Vous rejoindrez enfin le refuge de Mouret entouré de sa pépinière et surplombant le canyon de l’Artigue. Durée 7h30,  Dénivelé + 1040 m, Distance 16,5 km

Jour 4

Après avoir quitté le refuge et franchi le torrent de l’Artigue, une petite grimpette permet d’accéder au Canal carré (ainsi sont dénommés d’anciens aqueducs transformés en agréables sentiers de randonnée) qui mène aux abords d’une centrale hydroélectrique. Après la pause casse-croûte, ce sera la montée le long du torrent et de ses cascades. Passé le Pont de pierre, l’itinéraire longe le superbe système lacustre de Bassiès pour se terminer au refuge gardé du même nom, dans lequel le sympathique couple de gardiens vous aura réservé trois petites chambres. Dîner et nuit au sein de l’immense cirque glaciaire. Pour cette étape, un transport par mule est prévu afin d’acheminer au refuge et redescendre le lendemain le "minimum" indispensable. Durée 5h,  Dénivelé + 625 m, Distance 10,3 km

Jour 5

Montée vers le col de Cabanatous, l’étang d’Alate et le point culminant de la randonnée : le Mont Ceint qui, du haut de ses 2 088 m d’altitude, offre un saisissant panorama à 360° sur la montagne ariégeoise et ses contreforts. Descente vers le Port de Lers et le dernier refuge du circuit : Terre d’Avenir, en limite de forêt et de pâturage, face au Pic des Trois Seigneurs. Durée 4h30,  Dénivelé + 610 m, Distance 7,4 km

Jour 6

Par les bois de Freychinède et de Soubrouque, après avoir longé la tourbière classée de Bernadouze, le sentier en balcon rejoint le Tour du massif des Trois Seigneurs, franchit le col de la Crouzette pour atteindre le pittoresque village de Saleix. Après la pause pique-nique, vous entamerez la descente vers Auzat et retrouverez l’Office de Tourisme où un rafraîchissement vous sera offert avant la dislocation du groupe. Durée 4h,  Dénivelé + 100 m, Distance 11,4 km Note : nous pouvons être amenés à modifier quelque peu l'itinéraire indiqué en cas de force majeure en fonction de la météo, de la date, du nombre et/ou du niveau des participants.
Découvrez également nos autres séjours